Bienvenue sur la page consacrée aux fiches botaniques d'une partie des espèces que je cultive. Vous trouverez ici des descriptions plus précises de chaque espèce, au fur et à mesure de la création des fiches sous forme d'articles. J'ai précisé entre parenthèses (en petit, à côté du nom de la fiche botanique) quelques synonymies courantes que l'on peut rencontrer en achetant ces plantes ainsi que les "erreurs d'étiquettes", fréquentes surtout pour les Tillandsia lors de l'exportation depuis l'Amérique Centrale ou du Sud (en particulier depuis le Guatemala).

          Je précise aux botanistes confirmés que les noms d'auteurs n'apparaissent que lorsque cela me paraît nécessaire à la bonne compréhension des synonymies et des remaniements nomenclaturaux (afin de ne pas surcharger le site), mais ils apparaissent systématiquement dans le titre de chaque fiche botanique. De ce fait, sur le site Tropi'Qualité, si un nom de plante en latin n'est pas suivi d'un nom d'auteur, c'est qu'implicitement je considère que c'est celui indiqué sur la fiche botanique de l'espèce correspondante.

          Au niveau de la présentation, les fiches botaniques sont classées en 3 grandes catégories, en fonction des genres auxquels elles se rapportent :

 

  • Mes Tillandsia :
  • Les Tillandsia botaniques : ce sont les Tillandsia rencontrés dans la nature, c'est-à-dire les espèces "naturelles" ainsi que leurs éventuelles formes, variétés et sous-espèces. Par soucis de place et de clarté, les variétés et sous-espèces ne présentant pas de grandes différences d'ordres cultural et/ou morphologique sont incluses dans la fiche botanique de l'espèce correspondante (par exemple T. duratii var. saxatilis est décrit dans la fiche botanique de T. duratii). Les seules exceptions concernent les variétés et sous-espèces de Tillandsia ionantha car elles sont nombreuses, très connues et surtout très prisées. Elles ont donc toutes une fiche botanique bien à elles.
  • Les cultivars et hybrides de Tillandsia : ce sont les Tillandsia qui ont été créés artificiellement par l'Homme ou les Tillandsia issus de croisements (naturels ou artificiels) et pour lesquels j'ai rédigé une fiche botanique.

Note : S'il existe, pour une espèce donnée, des cultivars obtenus à partir de cette espèce seulement (donc obtenus sans hybridation), ils sont présentés succinctement dans la fiche botanique de l'espèce correspondante, afin de ne pas surcharger cette page (qui l'est déjà bien assez). Par exemple T. tectorum 'Stem' est présenté, comme tous les cultivars de T. tectorum qui n'ont pas été créé à partir d'une hybridation de cette espèce, dans la fiche botanique de Tillandsia tectorum. Les seules exceptions concernent les cultivars de Tillandsia ionantha car ils sont nombreux, très connus et surtout très prisés. Les cultivars de cette espèce, obtenus ou non à partir d'hybrides de Tillandsia ionantha, ont donc tous une fiche botanique bien à eux dans la rubrique les cultivars et hybrides de Tillandsia.

 

  • Mes Phalaenopsis :
  • Les Phalaenopsis botaniques : ce sont les Phalaenopsis rencontrés dans la nature, c'est-à-dire les espèces "naturelles" ainsi que leurs variétés et sous-espèces. Par soucis de place et de clarté, les variétés et sous-espèces ne présentant pas de grandes différences d'ordres cultural ou morphologique sont incluses dans la fiche botanique de l'espèce correspondante. Les autres ont leur propre fiche botanique.
  • Les cultivars et hybrides de Phalaenopsis : ce sont les Phalaenopsis qui ont été créés par l'Homme et pour lesquels j'ai rédigé une fiche botanique.

 

  • Mes autres épiphytes : vous y trouverez les plantes épiphytes n'ayant aucun lien avec les genres Phalaenopsis et Tillandsia.

 

          Je tiens à préciser que les conseils de culture présents dans ces fiches sont le fruit de plusieurs années d'expériences, mais qu'ils sont à appliquer en fonction de vos propres conditions de culture. Par exemple je préfère éviter le plein soleil l'été pour certaines de mes plantes même si la littérature le recommande et ce pour une raison toute simple : j'habite en Lorraine. L'été, le soleil peut parfois être agressif et l'air très sec. Rien à voir par exemple avec ce que l'on retrouve dans l'ouest de la France, en Bretagne particulièrement, où il est possible de cultiver en plein soleil des plantes qui brûleraient ou sècheraient en quelques jours chez moi (dans le sud-est et en Alsace également). D'une manière générale, exposez vos plantes de manière graduelle, afin qu'elles aient le temps de s'adapter (ou de montrer des signes de faiblesses, ce qui vous laissera le temps de réagir). Ceci n'est qu'un exemple, il en va de même pour les arrosages : on arrose moins ou presque pas les Tillandsia l'été en Bretagne, alors que moi je dois, certains étés, "jouer du vapo" régulièrement, sans quoi de nombreux jeunes sujets dépériraient. N'oubliez pas de tenir compte de cela lorsque vous consultez ces fiches.

          Pour finir, sachez que toutes les espèces que je cultive sont passées, à un moment ou à un autre, dans mes terrariums. Il est donc possible de réussir à cultiver toutes les plantes ci-dessous dans un terrarium, orchidarium, paludarium … du moment que leurs exigences écologiques (lumière, humidité, arrosage et qualité de l'eau…) sont respectées.

 

Note : bien que ces fiches présentent des liens vers le glossaire, il est vivement conseillé de lire les pages consacrées à la description botanique et plus particulièrement à l'anatomie des Phalaenopsis et des Tillandsia, afin de se familiariser un peu avec ces plantes. En ce qui concerne leur entretien, les indications contenues dans les fiches ne sont que des compléments des pages culture des Phalaenopsis et culture des Tillandsia. Il est donc vivement conseillé de les lire afin d'avoir toutes les informations nécessaires pour les réussir chez soi ;).

 

Mes Tillandsia botaniques :

ABCDEFGHIJKLMN – O – P – Q – RSTUV – W – X – Y – Z

 

Mes hybrides et cultivars de Tillandsia :

 

Mes Phalaenopsis botaniques :

 

Mes hybrides et cultivars de Phalaenopsis :

 

Mes autres épiphytes :

 

Retour à l'accueil