Tillandsia grao-mogulensis (cliquez pour agrandir)

Présentation de l'espèce :

         Ce rare Tillandsia est originaire du Brésil. On le retrouve souvent aux alentours de 1000 mètres d'altitude. Il présente une allure semblable à celle de T. streptocarpa mais des feuilles très écailleuses, semblables à celles de T. tectorum.

Note : cette espèce devrait s'écrire T. grao-mogolensis (et non T. grao-mogulensis), mais elle a été publiée avec une faute d'orthographe… Se nommait autrefois T. kurt-horstii.

Description botanique de l'espèce :

Plante : espèce saxicole et caulescente, atteignant 30 cm à la floraison et formant de belles touffes.

Feuilles : peu nombreuses, de taille moyenne (15 cm), disposées en hélice lorsqu'elles sont jeunes, souples, très écailleuses, tomenteuses, très canaliculées, velues sur la face supérieure. Les gaines sont peu visibles. Les limbes sont triangulaires, fins et allongés.

Epiderme  : écailles grandes, blanches/grisâtres et très nombreuses sur toute la surface de l'épiderme mais surtout sur les bords du limbe, donnant à la plante un aspect argenté et duveteux/poilu assez caractéristique de l'espèce.

Inflorescence : sur un pédoncule pouvant atteindre 20 cm, simple, avec un épi aplati portant jusqu'à 6 fleurs. L'axe est glabre et flexueux. Les bractées de la tige florifère sont dressées, presque glabres, vertes avec de légères nuances foncées. Les bractées florales sont violet foncé, légèrement écailleuses, dressées et nervées.

 

Tillandsia grao-mogulensis inflorescence (cliquez pour agrandir)

 

Fleurs : non tubulaires, larges de 2 cm. Les pétales sont violets. Les étamines et le pistil sont inclus. Fleurs très odorantes.

 

Tillandsia grao-mogulensis fleur (cliquez pour agrandir)

 

Néophyte ? Consultez cette partie dédiée à la description botanique des fleurs de Tillandsia, cela vous aidera !

 

Paramètres de culture de l'espèce  :

 (Rappel : ces données sont toujours à adapter à vos propres conditions de culture !)

 

         Cette espèce est assez facile à cultiver si la lumière est suffisante, mais je la déconseille néanmoins aux débutants.

 

Disposition : en épiphyte (sur un bout de bois par exemple, comme expliqué dans cet article) ou en lithophyte (sur un support minéral). Placez la plante très près d'une fenêtre à l'intérieur l'hiver et de préférence dehors en pleine lumière l'été.

Luminosité : cette espèce nécessite une très bonne luminosité, elle apprécie le plein soleil.

Température : rentrez-la assez tôt à l'automne si vous la cultivez dehors, de manière à ne pas lui faire affronter des températures nocturnes inférieures à 4°C, surtout si elle est humide. Cela dit, mes plantes ont déjà affronté des températures proches de 0°C (à l'abri et sèches) pendant quelques heures sans dommages.

Hygrométrie : faible.

Aération : une bonne aération est cruciale, la plante doit sécher rapidement et complètement car elle ne supporte pas l'humidité résiduelle.

Arrosages : modérés. 1 à 2 fois par semaine l’été, 1 fois par semaine l'hiver, pas plus. A adapter tout de même en fonction de la luminosité et de l’humidité ambiante. Evidemment lorsqu’il pleut et si vous la cultivez dehors, cela compte comme un arrosage (dans ce cas, ce n'est pas grave si la plante est arrosée plus fréquemment que les recommandations ci-dessus, pas la peine de la rentrer dès qu'il pleut).

Engrais : à doses modérées. 1 à 2 fois par mois l’été et 1 fois par mois maximum l’hiver.
 

Néophyte ? Consultez cette page dédiée aux bases de la culture des Tillandsia, elle devrait vous intéresser !

Retour à l'accueil