Cette partie reprend les questions et problèmes fréquents rencontrés lors de la culture des Tillandsia. Il s'agira aussi ici de tordre le cou à certaines fausses rumeurs. Des questions viendront s'ajouter au fil des commentaires. De nombreux liens vous permettent d'être redirigé sur les pages ou articles où se trouvent les réponses à vos questions. Sachez que la majorité d'entre-elles trouveront réponses sur les pages portant sur la culture des Tillandsia, et sur les maladies : la page phytopathologie.

          Bonne lecture et n'hésitez pas à me contacter pour de plus amples informations !

 

Q: Mon Tillandsia est en train de mourir, que faire ? (en voilà une bonne question) 

          Dans ce cas, il va falloir faire un diagnostic d'urgence :

  • Commencez par observer les feuilles à la base de la plante : si beaucoup d'entre-elles sont brunes, enlevez-les en tirant doucement dessus. Si les feuilles sont sèches et partent facilement, pas de problème (il s'agit d'un processus naturel), si au contraire elles suintent et partent en lambeaux, il y a un problème de pourriture (champignon ou bactérie). Mettez la plante dans des bonnes conditions d'aération, sans arrosage pendant quelques jours et croisez les doigts.
  • Si les feuilles vont bien, regardez le collet. C'est la zone située entre les feuilles et les racines. Si le collet est mou et semble pourrir, il va falloir couper au-dessus de la partie molle et prier pour que la partie atteinte cicatrise. Dans le cas d'une plante à feuillage en rosette, il n'y a plus d'espoir si les feuilles au milieu se détachent facilement en tirant dessus et sont brunes à leur base.
  • Regardez ensuite les feuilles, si elles sont sèches, enroulées sur elles-mêmes en longueur ou en largeur, votre plante a simplement soif ! Arrosez-la sans tarder par immersion en lui faisant prendre un bain de 2 ou 3 heures. Les feuilles (ou les tiges) présentent-elles des taches jaunes et/ou malodorantes ? Si oui, il s'agit d'une bactériose ou d'une attaque fongique et la plante est quasiment condamnée. Cela arrive rarement chez les Tillandsia, mais peut arriver lors d'un manque d'aération et d'une humidité trop élevée.
  • Si tout à l'air normal, regardez de plus près le revers et les jointures des feuilles. Si vous observez des décolorations grisâtres, surtout au revers des feuilles, alors vous avez à faire à des acariens (très rare sur les Tillandsia). Si vous observez des dépôts blanchâtres farineux, alors vous êtes face à des cochenilles (plus fréquentes, surtout en intérieur l'hiver lorsqu'il fait sec, au niveau de la base des feuilles ou sur la tige de l'inflorescence).
  • Si tout est normal, alors le problème vient sûrement de la culture, probablement de la lumière ou d'un manque (voire l'absence d'utilisation) d'engrais.

          Reportez-vous aux pages culture et phytopathologie pour de plus amples informations 😉 .

 

Q: Mon Tillandsia ne refleurit pas, que faire ?

          En considérant que la plante est arrosée correctement, que l'humidité ambiante est satisfaisante et que les feuilles vont bien, plusieurs causes sont possibles :

  • Manque de lumière (le plus fréquent).
  • Manque d'engrais ou utilisation d'un engrais mal adapté (dans ce cas, lisez cet article).
  • Certaines espèces poussant en altitude ont besoin de fraîcheur la nuit pour fleurir.

          N'oubliez pas que la plupart des Tillandsia sont monocarpiques et meurent donc après la floraison. Cela explique souvent le "manque" de floraison, qui en fait est unique dans la vie de la plante si elle est monocarpique et qui peut survenir au bout de 3 à 5 ans seulement (voire plus pour certaines espèces). Ce sont ensuite les rejets qui fleuriront, lorsqu'ils auront atteint une taille suffisante.

 

Q: J'ai acheté (ou on m'a offert) un Tillandsia provenant d'une jardinerie, quels soins lui apporter ? 

          Tout dépend de l'état général de la plante. Si la plante parait sèche, avec des feuilles enroulées sur elles-mêmes en longueur ou en largeur, votre plante a soif ! Arrosez-la sans tarder par immersion et pendant 1 bonne heure. Veillez aussi à lui apporter de l'engrais une fois qu'elle sera moins déshydratée. En effet entre le moment où la plante quitte la serre où elle a vu le jour et le moment où elle arrive chez vous, il peut se passer plusieurs mois, pendant lesquels elle n'a probablement pas reçu des soins adaptés.

 

Q: Dois-je arroser ou vaporiser mon Tillandsia tous les jours ?

          Non ! Les Tillandsia ne requièrent en moyenne qu'un ou deux arrosages hebdomadaires l'été et une à deux fois tous les 10 à 12 jours l'hiver (en fonction de l'espèce). N'oubliez pas que chez les Tillandsia, vaporisation = arrosage ! Dans le même ordre d'idées, faites des arrosages (ou des vaporisations) pas trop fréquents mais abondants.

 

Q: Les Tillandsia vont-ils dehors l'été ?

          Oui ! Les Tillandsia adorent aller dehors à la belle saison (mais à l'ombre). Ils profiteront au mieux des baisses de températures nocturnes et de l'augmentation d'humidité qui en découle. De plus certaines espèces ne fleuriront que si elles prennent le frais la nuit. Autre avantage, vous pourrez laisser la nature se charger de l'arrosage (pluie, bruine, brouillard). Attention toutefois, certaines espèces assez fragiles risquent de ne pas se plaire dehors, où la moindre erreur pourra leur être fatale. Pour savoir si votre Tillandsia peut séjourner dehors, reportez-vous aux fiches botaniques.

 

Q : Les Tillandsia supportent-t-ils le soleil ?

          Oui et non. Ils supportent, comme presque toutes les plantes, la lumière du soleil d'hiver et celui du matin. Par contre, évitez dans la mesure du possible d'exposer vos Tillandsia au soleil l'après-midi l'été, sous peine de brûler les feuilles. Cela dit, certaines espèces s'en accommodent très bien (T. xerographica, T. aeranthos ou encore T. bergerii pour les plus connus), mais veillez toujours à les exposer progressivement, surtout après un hiver sombre en intérieur. Pour savoir si votre Tillandsia peut encaisser le plein soleil, reportez-vous aux fiches botaniques.

 

Q: Les inflorescences sèchent avant l'ouverture des fleurs, que se passe-t-il ?

          Plusieurs causes possibles :

  • Atmosphère trop sèche et donc manque cruel d'humidité ambiante (cela peut arriver l'hiver). Vous pouvez aussi lire cet article pour savoir comment fabriquer un bac permettant d'augmenter l'hygrométrie autour de vos plantes.
  • La présence de fruits très mûrs à proximité (les pommes surtout). En effet, les fruits mûrs dégagent de l'éthylène, qui est une hormone de stress chez les végétaux. Sa présence va donc perturber le cycle de la plante en commençant par la fanaison prématurée ou l'avortement des fleurs.
  • Il arrive, dans certains cas (dont j'ignore les causes), que la plante change d'avis et avorte sa floraison. Dans ce cas elle pourra refleurir (même si elle est monocarpique) ou produire des rejets (ou les 2 !).

 

Q: Les fleurs de mon Tillandsia présentent des anomalies de couleur, est-ce normal ?

          Il peut arriver que les fleurs soient anormalement colorées. Cependant chez les Tillandsia, ces anomalies se limitent à l'hypochromie ou à l'albinisme, c'est-à-dire des fleurs pâles ou entièrement blanches. Ces anomalies peuvent être génétiques ou avoir pour origine un manque de minéraux qui se corrige facilement en ajoutant un peu d'engrais à l'eau d'arrosage. Certaines variétés ou certains cultivars présentent aussi des couleurs différentes de l'espèce type. Par exemple, les variétés alba présentent des fleurs blanches. Rien d'inquiétant donc pas de panique !

 

Q: Les feuilles de mon Tillandsia ont jauni brutalement, que se passe-t-il ?

          Il y a plusieurs causes possibles :

  • La plus probable est le coup de soleil ou une brûlure.
  • Une bactériose ou une attaque fongique. Très rare chez les Tillandsia car il faut vraiment abuser sur l'humidité et limiter fortement l'aération pour que cela se produise.
  • Un manque de lumière ou d'engrais (pendant plusieurs mois) peut conduire à l'épuisement de la plante qui va, tout d'un coup, mourir sans autres symptômes.

 

Q: Des taches apparaissent sur les feuilles de mon Tillandsia, que se passe-t-il ?

          Les 2 causes les plus fréquentes à ce phénomène sont : les attaques fongiques (moisissures) et les brûlures.

          D’un point de vu symptomatique, il est difficile de distinguer les 2 car les taches dans les 2 cas se ressemblent. Cela dit, les taches dues à des attaques fongiques (qui sont souvent la conséquence d’un excès d’humidité ou d’un manque d’aération) ont tendance à s’étendre, alors que ce n’est pas le cas des brûlures. De plus, les tâches de brûlures apparaissent toujours sur les parties orientées plein soleil et ne traversent pas toujours entièrement la feuille (on les voit d’un côté mais pas de l’autre). Pour finir, je dirai qu’il est assez facile, sans regarder les taches, de savoir à quoi on a à faire en fonction des conditions de culture. Par exemple si la météo est mauvaise ou si la plante est cultivée dans un endroit non exposé au soleil, les taches seront probablement dues à une moisissure. Dans tous les cas, surveillez bien l'évolution des symptômes.

 

          Une fois que vous connaissez l'origine des taches, il vous faut rectifier ce qui ne va pas :

  • Dans le cas d'une attaque fongique, vérifiez que la plante bénéficie d'une aération suffisante et d'une bonne luminosité. Si ce n'est pas le cas, changez d'emplacement sans tarder.
  • Dans le cas d'une brûlure, il vous faudra placer la plante dans un endroit moins exposé au soleil. Vous pouvez aussi la protéger avec un voile ou une autre plante qui ne craint pas le soleil. Sachez que le soleil matinal ou de fin d'après midi provoque rarement l'apparition de taches. Enfin, vérifiez que votre plante appartient bien à une espèce qui peut supporter le soleil (utilisez pour cela les fiches botaniques).

 

Q: On m'a dit de couper l'inflorescence après la floraison, est-ce une bonne chose à faire ?

          Tout dépend de ce que vous voulez faire. Si vous voulez observer le développement des fruits ou des graines, laissez-la ! Si au contraire vous n'avez pas spécialement envie de faire fructifier votre plante, il est conseillé de couper l'inflorescence une fois les fleurs fanées. En effet la formation des fruits (et des graines) est le processus le plus coûteux en énergie pour une plante, alors pourquoi la fatiguer pour des graines dont vous n'avez pas l'usage ? La plante aura alors plus d'énergie à investir dans sa propre croissance ou dans la formation des rejets.

 

Q: Comment bien choisir un Tillandsia lors d'un achat ?

          Il est impératif, lorsque l'on achète une de ces plantes, de l'observer minutieusement afin d'éviter toutes mauvaises surprises en arrivant à la maison. Voici quelques règles élémentaires :

  • Inspectez les feuilles : elles ne doivent pas présenter de parasites ou de décolorations suspectes.
  • Inspectez le coeur de la plante : il doit être exempt de tout parasites ou taches. C'est au coeur de la plante que les feuilles doivent être impeccables : si l'on tire légèrement dessus, elles ne doivent pas se détacher. Les feuilles à la base de la plante sont anciennes et il est normal que certaines soient mortes.
  • Préférez les plantes plus âgées ou avec des rejets. Je sais elles sont plus chères mais plus vous prenez petit, plus vous prenez des risques…
  • Attention au transport ! En cas de fortes chaleurs ou de froid intense, assurez vous de pouvoir la ramener rapidement à la maison et ne la laissez pas trop longtemps sans surveillance dans la voiture par exemple, où elle peut être exposée au froid ou à une chaleur excessive.

 

Q: On m'a offert un Tillandsia mais je ne sais pas où le mettre. Comment l'installer ?

          Il faut veiller à le placer dans un endroit aéré, lumineux et si possible humide. Si lorsque vous l'avez reçu il n'était pas dans un pot, vous pouvez le fixer sur un bout de bois (pour savoir comment, lisez cet article) ou le poser tout simplement sur une surface ne retenant pas l'humidité (terre, éponge, mousse…). En ce qui concerne les paramètres de culture, voici les liens où vous trouverez les réponses à vos questions :

          Pour le reste, lisez cette page résumant tout ce qu'il faut savoir pour cultiver les Tillandsia.

 

Retour à l'accueil