Catégorie : Phalaenopsis


          Suite aux questions de plus en plus nombreuses concernant mes terrariums, je vous ai concocté un article "pas à pas" très complet vous montrant comment j'ai réalisé la plupart d'entre eux. Cet article complètera celui où je présente mon grand terrarium avec toutes les conditions nécessaires à la réussite de vos cultures.

Note : comme précisé à la fin de l'article concernant mon grand terrarium, cette technique peut servir de base même pour les terrariums/paludariums destinés à abriter des animaux. En effet cette note vous explique pourquoi l'élevage d'animaux et la culture des plantes épiphytes sont une bonne combinaison dans une structure de type terrarium ou paludarium.

Voir article complet »

         Comme précisé dans l'article présentant ma nouvelle structure, tout n'était pas encore au point. C'est chose faite maintenant et le système d'humidification est en place. Vu la taille de la structure, je me suis retrouvé rapidement confronté à un problème : Il n'existe pas pour ma structure de brumisateur (ultrasonique) assez puissant dans le commerce, loin de là (pas assez de têtes, pas assez de réserve et ventilateur trop petit). De plus je ne voulais pas humidifier avec un système sous pression, à cause du bruit, des risques de fuite et des éclaboussures. Du coup une seule solution, le faire soi-même. Voilà quelques caractéristiques du système :

 

– 9 têtes de brumisation.

– Environ 40 litres de réserve (j'ai utilisé une sorte de poubelle plastique que j'ai étanchéifié).

– Un gros ventilateur (300m3 / heure) pour mettre tout ça sous pression et permettre l'utilisation d'un long tuyau (plus de 6 mètres) pour répartir la brume partout.

– Un water timer GSE utilisé pour faire tourner le brumisateur à une certaine fréquence le jour et une autre fréquence la nuit.

 

         Le système est plutôt efficace, et permet de brumiser à 13 endroits différents sur la structure. Tout le cadre n'est pas humidifié de la même façon, de manière à varier les conditions de culture sur la structure. Ainsi, chaque Tillandsia et chaque Phalaenopsis y trouve son compte :

 

 

En attendant la suite, je vous souhaite bonne culture 😉

à bientôt

Retour à l'accueil

Voir article complet »

          Vous avez peut-être déjà lu l'article traitant de la mise en herbier des fleurs de Phalaenopsis (si ne n'est pas fait et que cela vous intéresse, suivez ce lien). Vous avez sans doute remarqué que je me suis bien gardé de dire quelles espèces j'avais utilisé pour l'exemple et notamment sur la dernière photo où l'on voit quelques fleurs parmi celles que j'ai déjà fait sécher. Sauriez-vous retrouvez ces espèces ?

          Voilà la photo (cliquez pour agrandir encore plus, attention le fichier pèse 650K) :

 

 

Petites précisions :

  • toutes ces fleurs sont des Phalaenopsis
  • une espèce est représentée 2 fois
  • il y a un hybride, celui utilisé dans l'article sur la mise en herbier ( Phalaenopsis x Joy Auckland beauty)

Bon jeu 😉

Retour à l'accueil

          Il semblerait que la chance me sourit ces derniers temps, et c'est un nouveau Phalaenopsis qui va rejoindre ma collection. Ironie du sort, c'est le plus gros représentant des Phalaenopsis et le plus petit de ma collection ;). On a du mal à croire qu'il pourra un jour produire des feuilles de 50 cm. Jugez plutôt :

 

 

          Il est mignon non 🙂 ? Voici la même plante (montée en épiphyte depuis), après 2 ans et demi de croissance en terrarium. La plante est encore petite mais elle pousse de manière très régulière, avec des feuilles de plus en plus grandes, donc tout va bien, même si j'ai encore le temps avant de voir s'ouvrir la première fleur !

 

Phalaenopsis gigantea 2013 (cliquez pour agrandir)

 

A bientôt 😉

Retour à l'accueil

© 2010-2017 Julien Vigo - toutes reproductions interdites - tous drois réservés. Détenteur de copyright inscrit sous le numéro 00048528. Tropi'qualité ® est une marque déposée auprès de l'INPI.

Blog propulsé par Wordpress. Thème inspiré de 85ideas. Compteur de visiteur par WassUp.

Plan du site                                                                                                                                                                        Mentions légales