Je possède plusieurs spécimens différents de cette espèce qui présente une assez grande variabilité. Pour commencer, ci-dessous, un spécimen très "classique", sans particularités morphologiques :

 

Tillandsia bergeri (cliquez pour agrandir)

 

         Ci-dessous un autre spécimen avec des feuilles beaucoup plus grandes et une tige qui atteint actuellement 120 cm :

 

 

         Un troisième spécimen, avec de très petites feuilles, une inflorescence très colorée et des pétales larges :

 

Tillandsia bergeri spécimen #3 (probablement un hybride, cliquez pour agrandir)

 

          Pour finir, un quatrième spécimen, qui présente un feuillage magnifique, dense et très recourbé même lorsque la plante est correctement hydratée :

 

Tillandsia bergeri spécimen #4 (probablement un hybride, cliquez pour agrandir)

Présentation de l'espèce :

          Cette espèce de Tillandsia est très connue (et très vendue), elle est originaire d'Amérique du sud, plus particulièrement d'Argentine où elle pousse à 1000 mètres d'altitude.

 

Description botanique de l'espèce:

Plante : épiphyte ou lithophyte caulescente, variable, qui ressemble beaucoup à T. aeranthos lorsqu'elle n'est pas en fleur mais s'en distingue par des feuilles souvent plus grandes, parfois un peu plus serrées et nombreuses. Sur la photo ci-dessous, T. aeranthos est en haut et T. bergeri est en bas) :

 

Tillandsia aeranthos en haut, Tillandsia bergeri en bas (cliquez pour agrandir)

 

         C'est une espèce à croissance assez rapide, formant rapidement des boules énormes pouvant atteindre plus d'un mètre ! Voici un magnifique spécimen appartenant à Mr Pierre Mehl :

 

 

Tillandsia bergeri boule 2013, sujet âgé de plus de 25 ans (cliquez pour agrandir)

 

Feuilles : moyenne (jusqu'à 15 cm, souvent moins), assez coriaces, nombreuses, disposées tout autour de la tige qui se ramifie après chaque floraison. Les gaines sont peu marquées. Les limbes sont triangulaires et en gouttière.

Epiderme  : écailles petites, grises et nombreuses sur toute la surface de la plante. A noter l'existence de la variété grisea (non reconnue par tous les auteurs) qui possède des écailles plus grosses et plus nombreuses, donnant une couleur grisâtre plus marquée à la plante. Cette variété serait capable de resister à des températures avoisinant -9°C !

 

 

Inflorescence : simple, portant une dizaine de fleurs polystiques (et donc d'apparence légèrement globuleuse), avec des bractées florales plus ou moins roses et écailleuses, parfois légèrement verdâtres à l'apex. Les bractées de la tige florifère sont écailleuses, légèrement roses et serrées contre la tige.

 

tillandsia_bergerii_inflorescence

 

Tillandsia bergeri spécimen #3 inflorescence (probablement un hybride, cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia bergeri spécimen #4 inflorescence (probablement un hybride, cliquez pou agrandir)

 

Fleurs : assez petites (1,5 cm de long), non tubulaires, bleues avec du blanc au centre. Les pétales sont plus ou moins tordus et présentent une ligne blanche médiane (bien visible sur les photos). Le bord des pétales est ondulé (bien visible sur la première photo). Les fleurs s'épanouissent de la base de l'inflorescence vers son extrémité. Absence d'odeurs.

Note : les fleurs peuvent être confondues par les néophytes avec celles de T. aeranthos mais elles s'en distinguent par des pétales un peu plus fins (ne se chevauchent pas ou très peu), plus longs et tordus, plus clairs, plus étalés et avec une ligne blanche au centre (plus ou moins visible). En conséquence, les fleurs sont plus larges que chez T. aeranthos (car les pétales sont légèrement plus longs et écartés).

 

Tillandsia bergeri fleur (cliquez pour agrandir)

 

         Voici 2 autres spécimens (#3 et #4), vendus en Europe comme T. bergeri mais avec des pétales non tordus et des couleurs plutôt vives. A ce titre, je les soupçonne fortement d'être des hybrides entre T. aeranthos et T. bergeri :

 

Tillandsia bergeri spécimen #3 fleur (probablement un hybride, cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia bergeri spécimen #4 fleur (probablement un hybride, cliquez pou agrandir)

 

Néophyte ? Consultez cette partie dédiée à la description botanique des fleurs de Tillandsia, cela vous aidera !

 

Paramètres de culture de l'espèce :

(Rappel : ces données sont toujours à adapter à vos propres conditions de culture !)

 

          Cette espèce est idéale pour commencer car elle est peu exigeante du moment qu'on lui donne assez de lumière.

 

Disposition : En suspension (sans aucun support), en épiphyte (sur un bout de bois par exemple, comme expliqué dans cet article) ou en lithophyte (sur un support minéral). Cette espèce se cultive à l'extérieur l’été en situation ensoleillée (voir ci-dessous). La placer très près d’une fenêtre en intérieur l’hiver, la luminosité devant rester maximale toute l’année.

Luminosité : beaucoup de lumière, en situation ensoleillée si possible.

Température : très résistante, cette espèce supporte les fortes chaleurs et le gel sur de courtes périodes si la plante est suffisamment grande (des tests ont montré qu'une boule résistait à -7°C sur de courtes périodes si elle est sèche) ! C’est une des rares espèces de Tillandsia (avec T. aeranthos et T. usneoides) pouvant rester dehors l’hiver en climat méditerranéen. Elle apprécie le frais la nuit (10 à 12°C environ), même l’été, ce qui favorise la floraison. Raison de plus pour la cultiver dehors à la belle saison ! A rentrer tout de même, par prudence, avant les premières gelées.

Hygrométrie : modérée à faible. La plante supporte bien les périodes de sécheresse.

Aération : Une bonne aération est indispensable pour réussir cette espèce.

Arrosages : 2 à 3 fois par semaine l’été, 1 fois par semaine l’hiver. A adapter en fonction de la luminosité et de l’humidité ambiante. Evidemment lorsqu’il pleut et si vous la cultivez dehors, cela compte comme un arrosage.

Engrais : à doses modérées. 1 à 2 fois par mois l’été et 1 fois par mois maximum l’hiver.

 

Néophyte ? Consultez cette page dédiée aux bases de la culture des Tillandsia, elle devrait vous intéresser !

Retour à l'accueil