J'ai retrouvé dans ma collection ce spécimen en compagnie de T. bergerii (en bas sur la photo), une espèce lui ressemblant beaucoup. Je ne m'en suis aperçu que plus tard, au moment de la floraison d'un des T. bergerii (on voit un début d'inflorescence en bas à droite, ci-dessous). J'ai du coup conservé la photo car elle permet de bien comparer ces 2 espèces, qui sont souvent confondues :

 

Tillandsia aeranthos en haut, Tillandsia bergerii en bas (cliquez pour agrandir)

Présentation de l'espèce :

          Cette espèce de Tillandsia est très connue, elle est originaire d'Amérique du sud, plus particulièrement du Brésil. C'est un des rares Tillandsia "urbain", on le retrouve en effet majoritairement en ville.

 

Description botanique de l'espèce : 

  Plante : épiphyte ou lithophyte caulescente à croissance assez rapide, atteignant 30 cm et formant rapidement des boules de belle taille ! Plante très variable qui ressemble beaucoup à T. bergerii lorsqu'elle n'est pas en fleur mais s'en distingue par des feuilles souvent plus petites, parfois un peu moins serrées et nombreuses (comparez grâce à la photo ci-dessus, T. aeranthos est en haut et T. bergerii en bas).

 

 

Note : il existe une cultivar miniature de cette espèce nommé Tillandsia aeranthos 'Miniata'. La plante n'excède pas quelques centimètres et rejette très rapidement, ce qui conduit à la formation de petites boules très jolies :

 

Tillandsia aeranthos 'Miniata' (cliquez pour agrandir)

 

Feuilles : moyenne (jusqu'à 12 cm, souvent moins), assez coriaces, nombreuses, polystiques, disposées le long de la tige qui se ramifie après chaque floraison. Les gaines sont un peu plus foncées que les limbes qui sont triangulaires.

Epiderme  : écailles petites, grises, apprimées et nombreuses sur toute la surface de la plante. Il existe des cultivars ayant un épiderme plus foncé ou gris (avec un peu plus d'écailles). Ces cultivars sont très résistants au soleil.

Inflorescence : simple (un seul épi) et étalée, portant jusqu'à près de 20 fleurs, avec des bractées florales glabres et rose vif (parfois légèrement verdâtre). Les bractées de la tige florifère sont imbriquées, écailleuses, roses et enflées à la base, linéaires et presque vertes au niveau de l'apex.

 

Tillandsia aeranthos inflorescence (cliquez pour agrandir)

 

Fleurs : assez petites (1,5 cm de long), sessiles, non tubulaires, disposées en hélice, bleues ou violettes (couleur parfois très soutenue), s'épanouissant de la base de l'inflorescence vers son extrémité. Les pétales sont larges à leur extrémité. Les sépales sont glabres. Les étamines sont incluses. Absence d'odeurs.

Note : les fleurs peuvent être confondues par les néophytes avec celles de T. bergerii mais s'en distinguent par des pétales plus larges (se chevauchant), un peu plus courts, plus foncés, plus dressés et sans lignes blanches au centre. En conséquence, les fleurs sont moins larges que chez T. bergerii (car les pétales sont légèrement plus courts et plus dressés, comme si la fleur ne s'ouvrait pas complètement).

 

Tillandsia aeranthos fleur (cliquez pour agrandir)

 

Néophyte ? Consultez cette partie dédiée à la description botanique des fleurs de Tillandsia, cela vous aidera !

 

Paramètres de culture de l'espèce : 

(Rappel : ces données sont toujours à adapter à vos propres conditions de culture !) 

 

          Cette espèce est idéale pour commencer car elle est résistante aux erreurs de culture, du moment qu’on lui fournit assez de lumière et que l'aération est suffisante.
 

Disposition : En suspension (sans aucun support), en épiphyte (sur un bout de bois par exemple, comme expliqué dans cet article) ou en lithophyte (sur un support minéral). Cette espèce se cultive à l'extérieur l’été en situation ensoleillée (voir ci-dessous). La placer très près d’une fenêtre en intérieur l’hiver, la luminosité devant rester maximale toute l’année.

Luminosité : beaucoup de lumière, en situation ensoleillée si possible.

Température : très résistante, cette espèce supporte les fortes chaleurs et le gel sur de courtes périodes si la plante est suffisamment grande (des tests ont montré qu'une boule résistait à -5°C sur de courtes périodes si elle est sèche) ! C’est une des rares espèces de Tillandsia (avec T. bergerii et T. usneoides) pouvant rester dehors l’hiver en climat méditerranéen. Elle apprécie le frais la nuit (10 à 12°C environ), même l’été. Raison de plus pour la cultiver dehors à la belle saison ! A rentrer tout de même, par prudence, avant les premières gelées.

Hygrométrie : modérée à faible. La plante supporte bien les périodes de sécheresse.

Aération : Une bonne aération est requise, la plante doit sécher rapidement (en moins d’une heure).

Arrosages : 1 à 2 fois par semaine l’été, une fois tous les 10 jours l’hiver. A adapter en fonction de la luminosité et de l’humidité ambiante. Evidemment lorsqu’il pleut et si vous la cultivez dehors, cela compte comme un arrosage.

Engrais : à doses modérées. 1 à 2 fois par mois l’été et 1 fois par mois maximum l’hiver.

 

  Néophyte ? Consultez cette page dédiée aux bases de la culture des Tillandsia, elle devrait vous intéresser !

 Retour à l'accueil