Cette espèce a toujours été une de mes préférées et j'ai, depuis mes débuts, recherché activement des spécimens intéressants et variés. Le spécimen #1, ci-dessous, a été le premier à rejoindre mes collections. Il ne présentait pas de particularité, mais a mystérieusement disparu un soir d'orage et je ne l'ai jamais retrouvé :

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #1 (cliquez pour agrandir)

 

         Le spécimen #2, ci-dessous, est le plus intéressant et aussi le plus petit. Il présente une forme compacte et des feuilles très petites, mesurant moins de 10 cm. Parmi tous mes T. reichenbachii, c'est le plus conforme aux descriptions botaniques de l'espèce :

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #2 (cliquez pour agrandir)

 

         Le spécimen #3, ci-dessous, est le plus grand. Il présente une forme plus "aérée", des grandes feuilles mesurant presque 20 cm ainsi que des fleurs presque entièrement blanches :

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #3 (cliquez pour agrandir)

Présentation de l'espèce :

          Cette jolie petite espèce, assez fréquente en culture, est originaire d'une zone allant du sud de la Bolivie au centre de l'Argentine. On la retrouve à des altitudes variées allant de 0 à un peu plus de 2000 mètres. Elle ressemble à une variété naine de T. arhiza, T. duratii ou T. streptocarpa mais s'en distingue par des feuilles bien plus petites, rigides et tortueuses.

 

Description botanique de l'espèce :

Plante : épiphyte moyenne (20 cm de hauteur à la floraison), caulescente, à tige courte et forte.

Feuilles : peu nombreuses, allongées, petites (15 cm), épaisses, rigides et polystiques. Les gaines sont grandes, légèrement brunes à la base, peu marquées, dans le prolongement des limbes qui sont recourbés et parfois un peu tordus.

Epiderme  : écailles nombreuses, cendrées, donnant un aspect assez grisâtre à toute la plante.

Inflorescence : au bout d'un pédoncule atteignant 10 cm, bipennée, avec jusqu'à 8 épis aplatis et denses. Les bractées de la tige florifère sont vertes, tubulaires, imbriquées et écailleuses. Les bractées florales sont vertes, nervées et légèrement écailleuses (voire glabres).

 

tillandsia_reichenbachii spécimen #1 inflorescence

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #2 inflorescence (cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #3 inflorescence (cliquez pour agrandir)

 

Fleurs : presque sessiles, non tubulaires, larges de 1 à 1,5 cm, mauves pâle ou bleutées, avec une zone plus claire presque blanche au centre. Les étamines et le pistil sont inclus. Fleurs très odorantes en soirée et la nuit.

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #1 fleur (cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #2 fleur (cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia reichenbachii spécimen #3 fleur (cliquez pour agrandir)

 

Néophyte ? Consultez cette partie dédiée à la description botanique des fleurs de Tillandsia, cela vous aidera !

 

Paramètres de culture de l'espèce :

(Rappel : ces données sont toujours à adapter à vos propres conditions de culture !)

 

          Cette belle petite espèce se cultive avec beaucoup de lumière et d'humidité. Espèce pas forcément des plus faciles, que je déconseille aux débutants.

 

Disposition : en suspension (sans aucun support) ou en épiphyte (sur un bout de bois par exemple, comme expliqué dans cet article). Placez la plante très près d'une fenêtre à l'intérieur l'hiver et de préférence dehors au soleil l'été.

Luminosité : Elle apprécie le soleil direct si elle y a été habituée. Personnellement je préfère les cultiver plutôt en mi-ombre, je trouve qu'elles poussent plus rapidement ainsi.

Température : rentrez-la assez tôt à l'automne si vous la cultivez dehors, de manière à ne pas lui faire affronter des températures nocturnes inférieures à 5°C, surtout si elle est humide. Cela dit, mes plantes ont déjà affronté des températures proches de 0°C (à l'abri et sèches) pendant quelques heures sans dommages.

Hygrométrie : élevée de préférence.

Aération : comme pour tous les Tillandsia, une bonne aération est requise, la plante doit sécher rapidement (en moins d’une heure).

Arrosages : 3 à 4 fois par semaine l’été, 1 à 2 fois par semaine l’hiver. A adapter en fonction de la luminosité et de l’humidité ambiante. Evidemment lorsqu’il pleut et si vous la cultivez dehors, cela compte comme un arrosage. Arrosez-la tous les 2 jours minimum pendant la période de croissance si elle est cultivée à l'extérieur et que le temps est sec (cette espèce et petite et ne retient que faiblement l'eau).

Engrais : 1 à 2 fois par mois l’été et 1 fois par mois maximum l’hiver.

 

Néophyte ? Consultez cette page dédiée aux bases de la culture des Tillandsia, elle devrait vous intéresser !

Retour à l'accueil