Archives : saxatilis


         Enfin ! Que d'années à attendre la floraison de ce spécimen qui n'arrêtait pas de grandir. Je me console en me disant que c'est sûrement en partie pour cela que l'inflorescence est si grande et les fleurs si nombreuses. La plante a initié sa floraison sur mon cadre en février et vu que je dispose mes gros spécimens dans des positions parfois peu conventionnelles (pour gagner de la place), l'inflorescence est un peu tordue et la plante a une allure un peu… comment dire… étrange. Un ami m'a dit que la plante lui faisait penser à une espèce de monstre ou de dinosaure, qu'en pensez-vous ?

 

Tillandsia duratii var. saxatilis (cliquez pour agrandir)

 

Tillandsia duratii var. saxatilis fleur (cliquez pour agrandir)

 

Pour consulter la fiche botanique de T. duratii, suivez ce lien.

A bientôt 😉

 

Retour à l'accueil

 

         Je possède de nombreux spécimens de cette espèce que j’apprécie particulièrement, mais voici le plus impressionnant de mes Tillandsia duratii :

 

 

         2 ans plus tard, ce monstre (âgé de presque 30 ans) a encore bien grandi et a même formé plusieurs rejets ! Autant vous dire que je bichonne cette plante comme aucune autre 😉 . Je l’ai disposé pendant ces 2 années de telle sorte que la plante s’allonge et ne pousse plus « en escargot ». Le résultat est très impressionnant, la plus grande tige dépasse 1m65 !

 

Tillandsia duratii xxxl 2013 (cliquez pour agrandir)

 

         Un peu plus d’un an plus tard, la plante a encore grossi et présente une forme plus aérée, ce qui a favorisé l’apparition de plusieurs autres rejets. Alors qu’elle est complètement sèche, elle accuse tout de même plus de 4kg sur la balance  :

 

Tillandsia duratii XXL 2014 (cliquez pour agrandir)

 

         Encore un an plus tard, la plante dévoile de plus ne plus ses tiges qui se déroulent au fil des ans, la plus grande mesure maintenant plus de 2 mètres ! Peut-être un record !

 

tillandsia_duratii_julien_vigo_2015

 

         Une année de plus, pendant laquelle la plante aura ralenti sa croissance pour favoriser l’émergence de rejets (comme en 2014). La plante possède du coup un port plus compact, avec une multitude de rejets un peu partout (et un poids approchant les 5 kg lorsqu’elle est complètement sèche). 

 

tillandsia_duratii_julien_vigo_2016

 

         Pour finir, voici un spécimen de Tillandsia duratii var. saxatilis avec des feuilles si épaisses qu’elles peuvent le soutenir :

 

Tillandsia duratii var. saxatilis (cliquez pour agrandir)

Voir article complet »

© 2010-2020 Julien Vigo - toutes reproductions interdites - tous drois réservés. Détenteur de copyright inscrit sous le numéro 00048528. Tropi'qualité ® est une marque déposée auprès de l'INPI.

Blog propulsé par Wordpress. Thème inspiré de 85ideas. Compteur de visiteur par WassUp.

Plan du site                                                                                                                                                                        Mentions légales