Archives : Orchidée


         Il m'aura fallu plusieurs années de patience (c'est la règle avec les Phalaenopsis achetés petits !) pour pouvoir enfin admirer à nouveau la floraison incroyable de cette variété. Achetée il y a presque 5 ans à Mme Wu en personne, la plante avait eu bien du mal à s'adapter à mes conditions de culture, et a traversé bien des épreuves : racines cassées et attaquées par des champignons, acariens… Mais cela n'est plus qu'un mauvais souvenir, aujourd'hui ma plante est en pleine forme, ses feuilles et ses racines sont belles, quant à sa première fleur… je vous laisse la découvrir :

 

Phalaenopsis violacea var. malaya (cliquez pour agrandir)

 

Phalaenopsis violacea var. malaya fleur (cliquez pour agrandir)

 

Lien vers la fiche botanique (nouvellement créée) de cette variété en cliquant ici.

Bonne culture et à bientôt !

 

Retour à l'accueil

          Voilà la troisième et dernière partie de cette série d'articles dédiés aux trésors de la flore locale. Si vous avez manqué les 2 autres, vous les trouverez ici et ici. Vous allez découvrir ici mes préférées : les Ophrys, ces orchidées qui, pour attirer l'insecte pollinisateur, ont choisi le mimétisme. Ce mimétisme est poussé à l'extrême puisqu'il est présent à plusieurs niveaux :

  • Visuel : la fleur "ressemble" à une femelle de l'insecte pollinisateur (oui je sais… mais dites-vous bien que les insectes ne voient pas autant de détails que nous).
  • Tactile : la fleur (et plus particulièrement le labelle) présente de nombreux poils qui, lorsque l'insecte se pose dessus, vont lui faire croire qu'il est en contact avec une femelle.
  • Chimique : la fleur émet les mêmes phéromones (ou presque) que la femelle du pollinisateur.

          Tout cela conduit bien souvent à un spectacle assez incroyable : l'insecte mâle, complètement leurré par la fleur (et croyant "voir" une femelle de son espèce), tente de s'accoupler avec celle-ci ! Vous êtes sceptiques, voici quelques-unes de ces fleurs si particulières :

Voir article complet »

          Comme promis, la suite des merveilles que l'on peut rencontrer dans nos prairies et sous-bois. Si vous avez manqué le début de la série, je vous invite à lire la première partie ici. Dans cet article nous ferons connaissance avec les Orchis ainsi que quelques genres proches, autant d'orchidées dont les grappes, souvent roses, sont toujours un régal pour les yeux !

 

Dactylorhiza maculata (Orchis tacheté) : très jolie espèce, les taches complexes sur le labelle sont vraiment du plus bel effet. Les feuilles sont également tachetées.

 

Voir article complet »

          Bien que ce site a pour vocation de parler des plantes tropicales et surtout des épiphytes, je n'ai pas pu m'empêcher de faire cette série de 3 articles pour vous faire découvrir les merveilles qui se cachent dans nos sous-bois et nos prairies. Pourquoi ?  Parce que me concernant la passion des orchidées m'est venue grâce à ces plantes, que je passais des heures à traquer, mon précieux livre d'identification à la main, alors que je n'avais qu'une petite dizaine d'années. Ces stations que j'arpente avec mes frères depuis tout ce temps, nous offrent chaque année le même spectacle à couper le souffle. En plus de cela, je tenais à faire cet article maintenant, des fois qu'il suscite des vocations… En effet c'est le moment de sortir votre appareil photo et vos chaussures de marche, les orchidées sauvages n'attendent que vous.

          Vous verrez, nos orchidées n'ont rien à envier en terme de beauté à leurs cousines tropicales, si ce n'est la taille des fleurs. Voici une première série d'espèces que j'ai eu la chance de rencontrer au cours de mes nombreuses escapades, bonne lecture 😉

 

Aceras anthropophorum (l'homme pendu) : une espèce magnifique (surtout dans sa forme rougeâtre) au nom assez évocateur.

 

  Voir article complet »

         Voilà plusieurs années que je cultive cette plante qui m'offrait jusqu'à maintenant surtout de belles racines ! C'est déjà ça me direz-vous, mais depuis le temps que je trépigne en attendant l'apparition de la première inflorescence et ensuite l'ouverture de la première fleur. C'est chose faite et je peux partager avec vous cette floraison magnifique et tant espérée :

 

Phalaenopsis fimbriata (cliquez pour agrandir)

 Phalaenopsis fimbriata fleur (cliquez pour agrandir)

 

Lien vers la fiche botanique (nouvellement créée) de l'espèce ici.

Bonne culture et à bientôt pour d'autres floraisons inédites sur Tropi'Qualité 😉

 

Retour à l'accueil

© 2010-2020 Julien Vigo - toutes reproductions interdites - tous drois réservés. Détenteur de copyright inscrit sous le numéro 00048528. Tropi'qualité ® est une marque déposée auprès de l'INPI.

Blog propulsé par Wordpress. Thème inspiré de 85ideas. Compteur de visiteur par WassUp.

Plan du site                                                                                                                                                                        Mentions légales